Critique : Tchekhov enfin libre

Scénographie épurée jusqu’au possible, donc, pour ce Platonov mais qui n’enlève rien au festif, au cynisme, à la seule vérité du « libre ». Et c’est là sans doute, avec la prestation d’un immense Henri Vatin en Platonov, l’autre belle surprise de ce Tchekhov : celle d’une histoire réduite à sa plus pure sensibilité jouée et scénographiée, hors du temps et des clichés.

lire la suite

Platonov au Festival OFF d’Avignon

de Tchekhov 22h, du 4 au 25 juillet (relâche le 20 juillet) Une soirée, une bande d’amis réunis histoire de bavarder, de cancaner, de tromper l’ennui, de manger, de danser, de boire aussi bien sûr. La musique s’enraye. Le drame survient mais la fête continue. Une adaptation mouvementée aux accents…

lire la suite