Christine, ouvrière licenciée de Prodex, comprenant le licenciement inévitable de son mari de chez Sodecom, trouve dans son désespoir l’énergie folle d’organiser une rocambolesque supercherie : le faux suicide de son mari pour toucher l’assurance. Quiproquos, rebondissements, interventions de personnages hauts en couleur, Cassé est un vaudeville noir hilarant et impitoyable…

Cassé de Rémi De Vos

Mise en scène Nikson Pitaqaj

Avec : Henri Vatin, Lina Cespedes, Anne-Sophie Pathé, Armand Eloi, Salvatore Caltabiano, Yves Sauton, Mirjana Kapor, Naïma Gheribi, Christopher Mampouya

Intention de mise en scène

Le vaudeville est hilarant, le rythme effréné, les quiproquos rocambolesques ! Nous avons déjà travaillé ce mécanisme dans Jusqu’à ce que la mort nous sépare de Rémi De Vos. La surenchère de mensonges et d’inventions aussi farfelus les uns que les autres nous embarque plus loin que ce que l’on peut imaginer. Évidemment, Prodex rime avec Moulinex et Sodecom fait écho à France Télécom. A l’heure où la justice les reconnaissait coupables de harcèlement moral, il serait toutefois réducteur de limiter la lecture à la dénonciation d’affaires en cours. Ces grandes entreprises – rouleaux compresseurs bien connus – n’ont pas le monopole de la pression liée au travail et les conséquences de celles­-ci.

Ces problématiques me plongent dans mon passé personnel. Mon emploi chez Citroën, où j’ai alors travaillé à la chaîne de jour comme de nuit, me rend familières les usines qui ont déserté le Pas­-de-­Calais dans les années 90, laissant la population comme orpheline. Ma sensibilité propre à la question du travail et sa résonance permanente lorsque nous sommes en résidence à Gravelines ou Nœux-les-Mines, au plus près des populations associées à la rencontre avec Rémi

De Vos, qui a bien connu lui aussi la perversité des entreprises en enchaînant les petits boulots, et son œuvre autour de cette question m’ont conduit tout naturellement à un diptyque sur le travail autour des pièces Débrayage et Cassé. Ces deux pièces, dont le format diffère, sont complémentaires et permettent d’aborder en profondeur la complexité de cette problématique fondamentale. Dans les deux, on rencontre une galerie de personnages témoignant de l’universalité de la question. Les ravages du travail touchent tout le monde, avec des problématiques propres : jeunes, vieux, riches, pauvres… chômeurs mais aussi travailleurs… L’humour décapant de Rémi De Vos et son sens aiguisé de l’absurde permettent de prendre de la distance et de se détacher de ses idées reçues pour ouvrir de nouvelles pistes de réflexion…

Nikson Pitaqaj, metteur en scène de Cassé