Répertoire

 

La Compagnie Libre d’Esprit crée habituellement une à deux pièces par an, auxquelles il faut ajouter des reprises des pièces créées les années précédentes.

Libre d’Esprit aime à mettre en scène des pièces exigeantes, avec parfois une distribution importante (10 à 18 comédiens), un pari rarement tenu de nos jours !

Les pièces choisies sont souvent tirées de la littérature du XIXe ou du XXe siècle, d’auteurs français, d’Europe centrale et d’Europe de l’Est, connus ou moins connus. À ce répertoire il faut ajouter quelques pièces courtes pour 2 à 5 comédiens.

Les dernières créations de la Compagnie sont répertoriées dans le menu ci-dessus, en commençant par les projets les plus récents.

Dyptique Kleist

La Marquise d’O…

La marquise et sa mèreLa marquise d’O… est une jeune veuve, mère de deux enfants. Lors de la mise à sac de sa ville, elle est sauvée par un officier, comte de son état. Quelque temps plus tard, elle se découvre enceinte, alors qu’elle n’a connu aucune relation depuis la mort de son mari. Sa famille la rejette pour fuir le scandale, alors que le comte lui fait une cour pressante…

La Petite Catherine de Heilbronn

Catherine et Strahl - acte1En 1810, Kleist écrit cette pièce polymorphe, à la fois mystère médiéval, fable grotesque, aventure picaresque et roman d’amour. Qu’est­-ce qui a poussé Catherine à se jeter éperdument à la suite du comte de Strahl, avec un don de soi total ? Est­-elle possédée par le démon ou veillée par les anges ? Comment elle, la simple fille d’un armurier, peut-­elle prétendre épouser un noble chevalier ?

Europe centrale et Europe de l’Est

Crime et châtiment, d’après Dostoïevski

cropped-bandeau-logo-libredesprit-crimeNB.jpgRaskolnikov, ancien étudiant contestataire, pauvre, commet un meurtre pour venir en aide à sa famille indigente et pour délivrer la société d’une femme qu’il considère comme un parasite. Se considérant orgueilleusement comme un homme hors du commun, il veut éprouver les limites de sa liberté par la pratique du mal et par la transgression de l’ordre moral. Pourtant, torturé par le sentiment de sa culpabilité et isolé du reste des hommes, il confessera son crime. Au châtiment ainsi librement consenti répondra l’amour de Sonia, une jeune femme qui se prostitue pour nourrir sa famille, et l’espoir de rédemption, promis par l’Évangile.

La demande en mariage, d’Anton Tchekov

Demande en mariage : face à faceUn homme de trente-cinq ans vient demander en mariage la fille du voisin. Tout content, le voisin va chercher sa fille. Seulement ceux-ci s’engagent dans une discussion d’affaires si violente qu’il n’y a pas moyen de les contrôler. Les esprits s’emportent et les répliques sont très relevées. Même s’il leur arrive de faire des pauses, ils sont tellement aveuglés par leurs convictions que pour moins que rien, ils s’emportent. Après s’être injuriés de belle manière, ils finissent par s’accorder, tout en restant chacun sur leur position.

Requiem, de Roger Lombardot

Requiem - soldatL’histoire, un voyage, le témoignage de la rencontre d’une journaliste avec Sonia et son enfant ; ça se passe en Bosnie en 1994. Une trame de fond sombre, marquée par le sceau de la guerre et intrinsèquement condamnée à la souffrance.

Direction artistique : Nikson Pitaqaj